Allez au contenu, Allez à la navigation

Bilan de l'adresse électronique du ministère de l'éducation nationale sur le réseau Internet

11e législature

Question écrite n° 28519 de M. Emmanuel Hamel (Rhône - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 19/10/2000 - page 3539

M. Emmanuel Hamel attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale sur l'adresse électronique de son ministère sur le réseau Internet. Il lui demande quel a été au cours des trois premiers trimestres 2000 le bilan de l'exploitation de ce site et quel sera son développement au cours du prochain trimestre et en 2001.



Réponse du ministère : Éducation

publiée dans le JO Sénat du 21/12/2000 - page 4370

Réponse. - Le site Internet officiel du ministère de l'Education nationale " education.gouv.fr " a continué sa progression au cours de l'année 2000. Au mois de septembre 2000, il a été dénombré près de 16 000 000 de touches d'accès à notre site, représentant 664 000 sessions. Plusieurs rubriques ont été refondues (par exemple : orientation, personnels de l'éducation, système éducatif français avec une mise à jour des documents statistiques). Une nouvelle rubrique " enseignement professionnel " élaborée avec le ministre délégué à l'enseignement professionnel a ouvert début septembre. L'égalité des chances entre les hommes et les femmes dans le système éducatif a fait l'objet d'une promotion particulière. Le courrier éléctronique reçu sur le site n'a cessé d'augmenter, atteignant 1 800 messages en juin 2000. Des intiatives ont été prises depuis la rentrée pour mieux gérer les demandes d'information en interne et signaler à l'utilisateur les ressources disponibles auxquelles il peut faire appel (moteur de recherche sur site, interrogation de la base de données de textes réglementaires, service d'information le plus proche de son domicile). Il a été commandé, en début d'année 2000, un audit du site à une société extérieure. Il fait apparaître un bon taux de satisfaction, en particulier de la part des publics internes. La richesse du site est unanimement reconnue. Les attentes se concentrent sur une amélioration de la structuration du site, le développement des espaces de dialogue et une meilleure articulation avec les autres sites de l'éducation nationale. Pour répondre à cette dernière demande, le ministère va ouvrir en novembre un portail de l'éducation publique " education.fr " qui devrait permettre à l'usager de trouver et d'accéder plus rapidement à l'information qu'il recherche, quel que soit le site qui réponde à sa recherche. Par ailleurs, l'Intranet en expérimentation actuellement à l'administration centrale du ministère, doit prochainement être ouvert à l'ensemble des académies. Des rubriques qui figurent actuellement dans l'Internet, accessibles à tous, seront alors transférées dans cet Intranet. Enfin, la création du portail et la mise en place de l'Intranet ont amené à reconcevoir entièrement le site Internet " education.gouv.fr " pour le recentrer davantage vers le grand public. Sa présentation, sa charte graphique et son ergonomie vont changer. La traduction de certaines parties du site, particulièrement utiles à des non-francophones, est envisagée.( NOTA Voir tableau page 4370 ).