Allez au contenu, Allez à la navigation

Conditions de circulation sur la RN 66

11e législature

Question écrite n° 28546 de M. Daniel Eckenspieller (Haut-Rhin - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 26/10/2000 - page 3626

M. Daniel Eckenspieller attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur les problèmes de circulation et de qualité de vie vécus par les usagers et les riverains de la RN 66, dans la vallée de la Thur. Depuis une trentaine d'années, le trafic supporté par cette voie n'a cessé d'augmenter, pour atteindre un niveau d'environ 25 000 véhicules par jour. Les différentes localités se sont développées dans le fond de cette vallée très étroite et sont, toutes, traversées par la RN 66, sauf Saint-Amarin où une déviation a été mise en place. Les nuisances sonores, les vibrations, l'accumulation des gaz d'échappement et l'insécurité rendent l'existence quotidienne des populations concernées particulièrement difficile. Malgré une certaine réduction du trafic de poids lourds - réduction obtenue par voie réglementaire -, la situation reste insupportable dans certains secteurs. Des divergences de vue quant aux solutions à apporter à ce problème ont eu pour conséquence de différer les décisions pouvant conduire à des solutions cohérentes, efficaces et pérennes. Les victimes de cette situation sont les quelque 10 000 personnes domiciliées dans la vallée, et dont certaines dorment à trois mètres à peine de l'énorme flux de transit. Aussi, il souhaite savoir quelles dispositions concrètes sont envisagées et selon quel calendrier elles seront mises en oeuvre.



La question est caduque