Allez au contenu, Allez à la navigation

Modification des horaires d'ouverture du musée national de Fontainebleau

11e législature

Question écrite n° 28808 de M. Paul Dubrule (Seine-et-Marne - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 02/11/2000 - page 3737

M. Paul Dubrule attire l'attention de Mme le ministre de la culture et de la communication sur les conséquences multiples pour les musées nationaux de la décision prise le 28 septembre dernier par ses services. Le gel des crédits de vacation permettant l'engagement de vacataires saisonniers et de week-end pour le dernier trimestre de l'année 2000, décidé sans concertation et sans précaution, est un mauvais coup porté aux musées nationaux et aux efforts qui ont été faits pour améliorer les conditions d'ouverture aux visiteurs. Le musée national de Fontainebleau subit de plein fouet cette mesure restrictive et se voit contraint de procéder à la fermeture du château les matinées du samedi et du dimanche. Ces mesures de restriction de votre administration générale ont des répercussions particulièrement désagréables pour une ville touristique qui se voit privée, sans préavis, de son attraction majeure : sur le plan économique : c'est tout un travail de partenariat entre les acteurs d'une ville touristique et du pays de Fontainebleau dans son ensemble qui est mis à mal ; sur le plan psychologique : c'est une forme de mépris pour les personnels, vacataires ou non, de se voir signifier, sans préavis, que leurs efforts d'adaptation et d'organisation, confirmés par de bons résultats, ne sont pas pris en compte par leur employeur. Ce sera, je le crains, assez démotivant pour l'avenir. Quant à l'image de l'ensemble des acteurs bellifontains du tourisme, vis-à-vis des visiteurs, qu'ils soient français ou étrangers, inutile de dire qu'elle sortira très écornée de cette péripétie. Nous nous trouvons en effet, tous dans la situation inconfortable d'avoir édité et diffusé des catalogues et brochures touristiques (établis un an à l'avance) contenant des offres devenues caduques et nous rendant de ce fait soupçonnables de publicité mensongère ! Il lui demande quelle mesure elle compte prendre pour remédier dans les meilleurs délais à cette décision.

Erratum : JO du 07/12/2000 p.4156



Réponse du ministère : Culture

publiée dans le JO Sénat du 04/01/2001 - page 27

Réponse. - Afin d'accroître le nombre de visiteurs en facilitant leur venue, une ouverture en continu du musée du château de Fontainebleau durant la journée a été décidée au mois de mai 2000. Ces nouveaux horaires permettent de pallier l'obstacle lié à la position excentrée du musée et d'encourager la venue des autocaristes. Des fermetures partielles du musée sont effectivement intervenues les samedis et dimanches matin du mois d'octobre, elles s'expliquent par un transfert de crédits liés à la résorption de l'emploi précaire au sein du ministère de la culture et de la communication. Les agents non titulaires lauréats des concours réservés ouverts à cet effet ont ainsi pu être titularisés et occuper un emploi à temps complet sur place. Des crédits supplémentaires ont toutefois pu être dégagés, à compter du 1er novembre, afin de recruter les agents non titulaires nécessaires à l'ouverture du musée en fin de semaine. Ainsi, ces difficultés temporaires d'ouverture sont à présent résolues et les nouveaux horaires mis en place permettent de développer l'accueil du public dans le musée, conformément aux objectifs du ministère de la culture et de la communication.