Allez au contenu, Allez à la navigation

Mise au point de tests ESB sur les animaux vivants

11e législature

Question écrite n° 29018 de M. Michel Doublet (Charente-Maritime - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 09/11/2000 - page 3819

M. Michel Doublet demande à M. le ministre de l'agriculture et de la pêche quelles mesures il compte mettre en oeuvre pour renforcer les moyens de la recherche sur la mise au point de tests ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) sur les animaux vivants.



Réponse du ministère : Agriculture

publiée dans le JO Sénat du 07/06/2001 - page 1904

L'honorable parlementaire a appelé l'attention du ministre de l'agriculture et de la pêche sur les mesure qu'il compte mettre en oeuvre pour renforcer la mise au point des tests ESB (encéphalopathie spongiforme bovine) sur les animaux vivants. Le Gouvernement a arrêté le 14 novembre 2000 un renforcement du dispositif de sécurité sanitaire dont l'un des volets est consacré à la recherche pour laquelle les pouvoirs publics accentuent leur soutien, notamment par le développement de programmes, l'accroissement des actions en matière d'expérimentation épidémiologique et thérapeutique visant la maladie humaine, le triplement des crédits à la recherche sur le prion, qui passent de 70 MF à 210 MF et, enfin, l'approfondissement de la coordination entre les organismes travaillant sur ces questions. Le Gouvernement est tout à fait conscient que la progression de ces connaissances sera décisive pour améliorer la prévention et le traitement de l'ESB avec ses conséquences sur l'homme.