Allez au contenu, Allez à la navigation

Sécurité des transports de fonds

11e législature

Question écrite n° 29035 de Mme Marie-Claude Beaudeau (Val-d'Oise - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 09/11/2000 - page 3823

Mme Marie-Claude Beaudeau attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur la question de la sécurité des transports de fonds ainsi que sur celles des agents chargés du traitement des espèces dans l'ensemble des banques, notamment dans le cadre du retrait du franc et de l'émission de l'euro. Elle lui fait remarquer que la mise en place de l'euro et le retrait du franc vont en effet conduire à des mouvements de fonds, sans précédent dans l'histoire de notre pays. L'assassinat d'un convoyeur de fonds à Stain (Seine-Saint-Denis) et la nouvelle attaque provoquant deux blessés à Saint-Laurent-du-Var (Alpes Maritimes) nous rappellent qu'à l'improvisation tardive, aux demi-mesures irresponsables, doit se substituer de façon rationnelle, méthodique, organisée, un plan réfléchi, efficace de préservation de la sécurité des hommes et femmes chargés de la préparation de l'exécution de toutes les opérations affectées de manipulations de fonds. Elle lui demande de lui faire connaître les mesures envisagées par la Banque de France et toutes les banques concernées pour assurer une sécurité absolue des personnels, convoyeurs, clients concernés par ces échanges de fonds. Elle lui demande s'il n'estime pas souhaitable de convoquer sans attendre une réunion de travail avec les représentants des banques, des transporteurs de fonds, des employés concernés avec la participation également de la Banque de France, des ministères de l'économie, des finances, de l'industrie et de l'intérieur, afin d'examiner les mesures urgentes à prendre.

Transmise au Ministère de l'intérieur, de la sécurité intérieure et des libertés locales



La question est caduque