Allez au contenu, Allez à la navigation

Grèves affectant les établissements scolaires français de l'étranger

11e législature

Question écrite n° 29388 de M. Xavier de Villepin (Français établis hors de France - UC)

publiée dans le JO Sénat du 23/11/2000 - page 3959

M. Xavier de Villepin attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur les grèves affectant les établissements français de l'étranger, notamment au lycée Charles-de-Gaulle à Londres et au Maroc. Dans ce dernier pays, les enseignants auraient décidé d'interdire l'accès aux élèves. Il souhaiterait connaître les mesures envisagées pour résoudre ces conflits qui risquent de perturber fortement la scolarité des enfants.



Réponse du ministère : Affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 18/01/2001 - page 149

Réponse. - En raison d'un désaccord sur les modalités de mise en uvre de la réforme du décret du 31 mai 1990 concernant le statut et la rémunération des personnels exerçant dans les établissements français à l'étranger, les organisations syndicales ont, en octobre puis en novembre 2000, appelé à la grève des personnels de ces établissements. Cet appel a été diversement suivi et a parfois revêtu localement une ampleur particulière, entraînant des perturbations dans la vie des établissements. Des instructions ont été données aux chefs d'établissement afin qu'ils veillent à assurer la continuité du service public et la sécurité des élèves ainsi qu'aux ambassades concernées afin qu'elles informent précisément les communautés scolaires de l'état des négociations en cours à Paris, ceci en vue de contribuer à un retour le plus rapide possible à un fonctionnement normal. Il va de soi que l'apaisement durable de ces conflits locaux ne peut être trouvé que dans le cadre de la concertation qui se poursuit de manière continue au niveau national avec les représentants syndicaux.