Allez au contenu, Allez à la navigation

Conditions de travail des étudiants infirmiers

11e législature

Question écrite n° 29766 de M. Jean-Louis Lorrain (Haut-Rhin - UC)

publiée dans le JO Sénat du 14/12/2000 - page 4211

M. Jean-Louis Lorrain appelle l'attention de Mme le secrétaire d'Etat à la santé et aux handicapés sur certaines préoccupations des étudiants infirmiers. Le cursus des élèves infirmiers se déroule en trois ans et demi mais leur diplôme est classé en catégorie " bac p 2", ce qui ne correspond pas à la réalité du déroulement de leur formation, mais plutôt à l'enseignement théorique. Les stages dans divers établissements hospitaliers font partie intégrante de leurs études. Les déplacements et repas à l'extérieur qu'ils génèrent sont onéreux pour leur budget et, sans aller jusqu'à rémunérer les stages concernés, le remboursement des frais y afférents serait certainement bienvenu. Enfin, les critères d'attribution des bourses d'études diffèrent en fonction des filières de formation sélectionnées ; certains s'estiment lésés par rapport à d'autres. Une harmonisation serait sans doute nécessaire pour rendre les choses plus équitables. Des aménagements sont-ils prévus bientôt au niveau du ministère de la santé pour améliorer les conditions de travail des étudiants infirmiers, classer leur cursus plus en adéquation avec le temps réel de leurs études, procéder aux remboursements évoqués et gommer toute discrimation en matière de filières choisies quant aux critères d'attribution des bourses d'études ?



La question est caduque