Allez au contenu, Allez à la navigation

Désorganisation de la ligne ferroviaire Compiègne-Paris

11e législature

Question écrite n° 30252 de M. Philippe Marini (Oise - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 28/12/2000 - page 4413

M. Philippe Marini appelle l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur la désorganisation quasi permanente de la ligne ferroviaire Compiègne-Paris. En effet, cette ligne SNCF est fortement perturbée en raison de nombreuses grèves du personnel roulant ainsi que des retards inexpliqués aux voyageurs. Les utilisateurs souffrent quotidiennement de cette situation qui les pénalise dans leur trajet vers leur lieu de travail. Au moment où le Gouvernement annonce un grand plan pour favoriser les transports en commun entre la province et Paris, afin de limiter l'accès des voitures particulières à la capitale, il lui demande quelles mesures concrètes et immédiates il entend prendre pour règler ce problème.



La question est caduque