Allez au contenu, Allez à la navigation

Maintien de la liaison entre Strasbourg et Nice via le train corail Rouget-de-Lisle

11e législature

Question écrite n° 31028 de M. Louis Souvet (Doubs - RPR)

publiée dans le JO Sénat du 08/02/2001 - page 472

M. Louis Souvet attire l'attention de M. le ministre de l'équipement, des transports et du logement sur la pérennité de la liaison entre Strasbourg et Nice via le train corail " Rouget-de-Lisle ". Cette liaison, de par un certain nombre de paramètres (tarification, dessertes directes des centres villes, etc.), est totalement complémentaire de la ligne TGV Sud qui sera mise en service le 10 juin 2001. Il ne serait pas opportun de privilégier le seul volet grande vitesse, la complémentarité des offres de transport permettant d'attirer un large panel de clientèle et par la même occasion de désengager autant que faire se peut les axes routiers, et autoroutiers de et vers la vallée du Rhône. Il demande si le ministère peut donner aux associations d'usagers les engagements formels quant au maintien de la liaison Rouget-de-Lisle.



Réponse du ministère : Équipement

publiée dans le JO Sénat du 19/04/2001 - page 1350

Réponse. - A l'occasion de la mise en service de la ligne nouvelle TGV Méditerranée, la SNCF a élaboré une nouvelle offre de transport ferroviaire pour les voyageurs sur l'axe Strasbourg-Nice permettant de proposer des temps de trajet de bout en bout nettement plus attractifs. En effet, la SNCF doit à la fois répondre aux souhaits de desserte directe plus rapide par TGV, entre l'Est et le Sud de la France, et de maintien de liaisons de ville à ville sur le même parcours. Pour cela, compte tenu des caractéristiques de la ligne, la SNCF a prévu des correspondances optimisées à Lyon entre les trains Corail desservant Strasbourg et les TGV Méditerranée. Cette disposition permet de conserver l'ensemble des dessertes des centres villes entre Strasbourg et Lyon et de gagner plus de deux heures sur le trajet de bout en bout entre Strasbourg et Nice. De ce fait, la desserte directe par Corail " Rouget-de-Lisle " serait supprimée. Par contre, la desserte directe par trains de nuit, bien adaptée étant donnée la longueur de trajet, sera maintenue et améliorée à partir du 10 juin prochain. Par ailleurs à partir de 2002, la livraison de nouvelles rames TGV permettra d'envisager de nouvelles liaisons TGV, contribuant ainsi à la désaturation des axes routiers et autoroutiers, en provenance et à destination de la vallée du Rhône, et de répondre ainsi à l'objectif d'un meilleur équilibre intermodal.