Allez au contenu, Allez à la navigation

Soins d'hygiène à domicile : secteur en sous-effectifs

12e législature

Question écrite n° 10905 de M. François Marc (Finistère - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 12/02/2004 - page 342

M. François Marc attire l'attention de M. le ministre de la santé, de la famille et des personnes handicapées sur la pénurie d'aides-soignants observée au sein des structures délivrant des soins d'hygiène à domicile. Le manque de main-d'oeuvre qualifiée dans ce secteur est bien réel. Dans le même temps et du fait du vieillissement de la population, la demande de soins à domicile est en croissance exponentielle. Au-delà des éventuelles difficultés financières affectant l'augmentation de la capacité des services, des difficultés de recrutement sont également rencontrées du fait du manque d'attractivité et des conditions de travail dudit secteur (horaires, mi-temps, etc.) qui n'engagent aucunement les jeunes diplômé(e)s à s'orienter prioritairement vers les soins infirmiers et d'hygiène à domicile. Les effets de ces sous-effectifs sont d'autant plus dramatiques que des personnes âgées dépendantes se retrouvent sur liste d'attente et ne peuvent s'assumer dignement au quotidien. Il l'interroge en définitive sur les mesures qu'il entend prendre pour rétablir un certain équilibre dans le fonctionnement des ces structures, réduire les listes d'attente et fluidifier par conséquent la prise en charge efficace des personnes âgées dépendantes.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque