Allez au contenu, Allez à la navigation

Représentation à l'étranger de certains organismes publics de recherche

12e législature

Question écrite n° 15840 de M. Alain Fouché (Vienne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 03/02/2005 - page 264

M. Alain Fouché attire l'attention de M. le ministre délégué à la recherche sur les représentations à l'étranger de certains organismes publics de recherche. En effet, il arrive que plusieurs organismes disposent chacun d'un bureau dans une même ville. Par conséquent, il souhaiterait savoir s'il envisage d'encourager les organismes à mutualiser leurs ressources.



Réponse du Ministère délégué à la recherche

publiée dans le JO Sénat du 31/03/2005 - page 935

Le ministère chargé de la recherche encourage de longue date les organismes disposant de représentations à l'étranger soit à mutualiser leur bureau de représentation permanente, soit à assurer cette représentation dans le cadre des implantations du ministère des affaires étrangères dans les pays concernés afin de réaliser des économies d'échelle. Ainsi, le centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement (CIRAD) et l'institut national de la recherche agronomique (INRA) ont trois représentations communes en Chine, au Brésil et en Inde. L'INRA a donné, en accord avec le CIRAD et l'institut de recherche pour le développement (IRD), un mandat de représentation à ses délégués en Australie et au Canada pour ces deux établissements. Au Vietnam, au Cameroun et en Côte d'Ivoire les représentations du CIRAD et de l'IRD sont réunies sur un même site. En Indonésie les représentations de l'IRD et du CIRAD sont accueillies dans les locaux de l'ambassade de France. Ce mouvement effectué en concertation avec les services concernés du ministère des affaires étrangères va se poursuivre dans les prochaines années.