Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des foyers ruraux

12e législature

Question écrite n° 21603 de M. Daniel Dubois (Somme - UC-UDF)

publiée dans le JO Sénat du 09/02/2006 - page 333

M. Daniel Dubois attire l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur les difficultés financières des foyers ruraux et des associations d'animation rurale et en particulier de la Fédération départementale de la Somme qui estime avoir subi une baisse de 20 000 euros des crédits d'Etat.

Avec la baisse de 60 % des crédits du Conseil national de développement de la vie associative (CNDVA) habilité à intervenir dans la formation et l'accompagnement des bénévoles, le gel de la totalité des postes Fonjep et la baisse des subventions des différents ministères de tutelle sur leurs actions, les représentants de ces associations redoutent en effet une remise en cause des emplois et des projets mis en place jusqu'alors.

Compte tenu du rôle important que joue la Fédération des foyers ruraux, il lui demande quelles mesures il entend prendre pour permettre à ces foyers de continuer leur mission extrêmement utile pour que nos territoires ruraux demeurent des espaces en mouvement, où la cohésion sociale et culturelle sera préservée.




Réponse du Ministère de l'agriculture et de la pêche

publiée dans le JO Sénat du 30/03/2006 - page 917

Le ministre de l'agriculture et de la pêche soutient les associations d'animation rurale par l'intermédiaire de conventions financières, de mises à disposition de fonctionnaires et du financement de postes FONJEP. L'importance du rôle associatif dans les différents aspects de la vie quotidienne en milieu rural et leur capacité d'innovation sont unanimement appréciées. C'est pourquoi, le ministère de l'agriculture et de la pêche a lancé un appel à projet « développement et attractivité des territoires ruraux », visant à développer les partenariats et à soutenir les initiatives qui se situent dans le prolongement de la loi relative au développement des territoires ruraux. A ce titre, la Confédéraion nationale des foyers ruraux bénéficie pour l'année 2006, d'une subvention de 340 000 euros, à laquelle s'ajoutent des mises à disposition. En outre, la mission d'évaluation menée par le comité permament de coordination des inspections (COPERCI) va remettre dans les prochaines semaines son rapport sur les modalités d'application par le ministère de l'agriculture de son appui via le fonds de coopération de la jeunesse et de l'éducation populaire (FONJEP). Ce travail va permettre de renouveler les objectifs et les moyens d'intervention du ministère au service de ce dispositif dont l'intérêt est partagé.