Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation du centre de documentation sur les drogues de l'hôpital Marmottan à Paris 17e

12e législature

Question écrite n° 21728 de Mme Nicole Borvo Cohen-Seat (Paris - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 16/02/2006 - page 398

Mme Nicole Borvo Cohen-Seat attire l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur la menace de fermeture concernant le centre de documentation sur les drogues de l'hôpital Marmottan dans le 17e arrondissement de Paris. Ce centre rassemble 9000 documents dont des livres, rapports de recherches, thèses et mémoires collectés depuis plus de dix ans. Tous sont en relation avec la thématique des addictions. Par ailleurs l'association Toxibase – basée à Lyon - possède des annexes réparties dans plusieurs hôpitaux, dont Marmottan auquel est adossée sa documentation. Le poste de sa documentaliste est aujourd'hui menacé.
Des centaines de professionnels du monde entier fréquentent le centre non seulement en vue de la consultation des nombreux documents mais aussi pour être partie prenante d'un lieu de réflexion et d'échanges entre cliniciens, chercheurs et universitaires. Cette démarche stimulante et utile fonde aussi les interactions de ce centre avec les soignants et les patients.
On peut s'interroger sur la pertinence de concentrer tous les moyens au bénéfice d'une seule structure comme cela semble être la volonté pour l'Ile-de-France. N'est-ce pas appauvrir la diversité de l'accès aux sources et de fait, tarir une base de données essentielle au service de tous ceux qui interviennent dans le champ des addictions ?
C'est pourquoi, elle lui demande ce qu'il compte faire en vue de préserver la riche documentation située à Marmottan ainsi que le poste de documentaliste qui lui est dédié.



La question est caduque