Allez au contenu, Allez à la navigation

Prise en charge de la population vieillissante

12e législature

Question écrite n° 21770 de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 23/02/2006 - page 471

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de M. le ministre délégué à la sécurité sociale, aux personnes âgées, aux personnes handicapées et à la famille sur les inquiétudes formulées par l'association haut-rhinoise d'aide aux personnes âgées, concernant le vieillissement de la population française, enjeu national qui mériterait une réforme globale des dispositifs existants. En effet, les moyens mis en œuvre devraient être plus conséquents afin d'assurer le respect des plans d'aide individuels et la mise en œuvre d'interventions de qualité.
Sur le département du Haut-Rhin, la population de plus de 60 ans augmentera de plus de 45 % entre 2000 et 2020. Un Haut-Rhinois sur dix aura 75 ans et plus en 2020. De plus, 10.590 personnes étaient touchées par la maladie d'Alzheimer dans le Haut-Rhin en 1999 et elles seront 15.340 en 2020. Le schéma gérontologique du Haut-Rhin prévoirait la création de 150 places sur la période 2006-2011, alors qu'il faudrait 150 places par an jusqu'en 2010, si on souhaite répondre sérieusement aux besoins de la population.
Elle lui demande, par conséquent, s'il entend proposer une politique plus adaptée, afin de jouer pleinement son rôle de régulation dans le cadre d'une gestion décentralisée de l'accompagnement de la population, permettant notamment des prises en charge simplifiées des personnes isolées ou en situation de handicap.

Transmise au Ministère de la santé et des solidarités



La question est caduque