Allez au contenu, Allez à la navigation

Lutte contre l'alcoolisme chez les jeunes notamment

12e législature

Question écrite n° 21874 de M. François Vendasi (Haute-Corse - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 02/03/2006 - page 584

M. François Vendasi souhaite rappeler l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur l'alcool, véritable fléau qui est directement responsable de 10 % des décès sur une année civile. Accidents de la route, du travail ou domestiques et, parfois, misère sociale en sont très souvent la conséquence directe.

L'alcool est la première cause de mortalité chez les jeunes. Un français sur dix souffre de cette maladie. L'étendue du fléau impose que les associations de bénévoles qui chaque jour aident, accompagnent et sensibilisent les entourages soient pleinement soutenues par les Pouvoirs publics.

Il en est ainsi de l'association « Alcool – Assistance » qui regroupe 45 000 membres, 10 000 bénévoles et rencontre plus de 2 millions de personnes par an. Cette association perçoit 0.70 euro par année et par personne formée en tant que bénévole. Cette participation de l'Etat ne couvre pas les coûts. Cette situation implique que les intéressés payent parfois sur leur budget personnel les formations qui leur permettent ensuite de venir en aide à celles et ceux qui souffrent.

Le Premier ministre, le 23 janvier dernier a tenu une conférence sur la vie associative en rappelant qu'elle représentait 820 000 emplois et qu'il convenait donc de la soutenir.

Parce que les actes doivent suivrent les paroles, il lui demande de bien vouloir lui exposer les orientations qu'il compte défendre pour que les associations qui remplissent une vraie mission de service public et se substituent parfois à la puissance publique, notamment en matière de santé, soient mieux subventionnées en ce qui concerne la formation de leurs bénévoles, d'une part, de lui indiquer les mesures spécifiques que le gouvernement entend déployer pour faire de la lutte contre l'alcoolisme une priorité nationale, d'autre part.



La question est caduque