Allez au contenu, Allez à la navigation

Versement de la subvention à la Fédération des maladies orphelines

12e législature

Question écrite n° 22224 de M. Bernard Angels (Val-d'Oise - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 16/03/2006 - page 763

M. Bernard Angels souhaite attirer l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur le versement de la subvention due à la Fédération des maladies orphelines (FMO) au titre du plan national maladies rares du mois de novembre 2004. En effet, la Fédération des maladies orphelines, reconnue d'utilité publique depuis le 20 janvier 2006, doute de sa capacité à mener à bien les missions d'information et d'orientation des malades qui lui sont dévolues si ses besoins de financements ne sont pas couverts. Dans sa réponse à plusieurs parlementaires datée du 2 février 2006, M. le ministre de la santé et des solidarités a invoqué le fait qu'une ligne téléphonique « maladies rares infos services » existait déjà et qu'il était par conséquent inutile de financer la téléphonie santé de la FMO. Or le professionnalisme et l'action de terrain de la FMO en font l'association de lutte contre les maladies rares la plus connue du grand public. Le financement de sa ligne d'écoute apparaît indispensable d'autant plus que 4 millions de Français sont touchés par une des 8 000 maladies rares actuellement recensées. Aussi, il lui demande si il entend verser à la FMO la subvention qui devait lui être allouée.



La question est caduque