Allez au contenu, Allez à la navigation

Rétablissement des permanences hebdomadaires de l'ANPE dans les communes rurales de Tarn-et-Garonne

12e législature

Question écrite n° 22320 de M. Jean-Michel Baylet (Tarn-et-Garonne - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 23/03/2006 - page 828

M. Jean-Michel Baylet attire l'attention de M. le ministre délégué à l'emploi, au travail et à l'insertion professionnelle des jeunes sur l'interruption des permanences délocalisées de l'Agence nationale pour l'emploi (ANPE) qui se tenaient chaque semaine, dans plusieurs communes rurales de Tarn-et-Garonne. Ces permanences hebdomadaires avaient pour objectif, d'une part, de favoriser l'accès aux services de l'ANPE des demandeurs d'emploi des territoires ruraux, et, d'autre part, de développer des relations partenariales régulières avec les acteurs socio-économiques locaux. De nouvelles directives nationales ont conduit la direction départementale de l'ANPE à les suspendre depuis janvier 2006. Alors que l'emploi est considéré comme une priorité gouvernementale, cette décision est très mal vécue par les usagers. C'est pourquoi il lui demande ce qu'il envisage afin de rétablir pour les demandeurs d'emploi un accompagnement de proximité.



La question est caduque