Allez au contenu, Allez à la navigation

Mise en place d'aides aux aviculteurs hauts-viennois

12e législature

Question écrite n° 22927 de M. Jean-Pierre Demerliat (Haute-Vienne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 27/04/2006 - page 1175

M. Jean-Pierre Demerliat appelle l'attention de M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur l'insuffisance des aides destinées aux aviculteurs hauts-viennois pour faire face aux conséquences économiques de l'influenza aviaire. Chaque année, plus de 2 000 tonnes de viandes de volailles sont produites en Haute-Vienne. La filière avicole contribue donc à une part importante de l'agriculture et de l'économie de ce département. Elle représente ainsi plus d'une cinquantaine d'emplois directs. A ce jour, les mesures prises par le Gouvernement pour faire face à ces conséquences économiques se révèlent insuffisantes. Les pertes financières sont très importantes. Les aviculteurs ont dû faire face, en effet, à un quasi-arrêt des ventes suite à la baisse de la consommation et aux mesures de confinement. Les vides sanitaires et les retards à l'enlèvement, les déclassements d'animaux restent à ce jour encore importants. Il lui demande donc la mise en place de dispositifs d'aides à la hauteur des pertes des aviculteurs hauts-viennois.



La question a été retirée