Allez au contenu, Allez à la navigation

Formation technique des personnels de l'oléiculture

12e législature

Question écrite n° 22935 de M. Marcel Vidal (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 27/04/2006 - page 1175

M. Marcel Vidal interroge M. le ministre de l'agriculture et de la pêche sur la formation technique des personnels de l'oléiculture. Le demi-siècle qui s'est écoulé depuis le gel, en 1956, de la quasi-totalité du verger oléicole français n'a donné lieu de la part des pouvoirs publics qu'à un soutien marginal du secteur. Ainsi, les crédits accordés à la recherche et à l'enseignement technique ont été quasi inexistants, tarissant la source d'un savoir faire reconnu. De ce fait, les méthodes actuellement suivies pour la plantation, la fertilisation, l'irrigation, la taille, la récolte ou encore l'extraction ne font l'objet d'aucune validation scientifique. Cette carence a donné lieu à des initiatives de la part de regroupements de producteurs, qui ont proposé des formations techniques. Il souhaiterait savoir si elles sont relayées par des projets d'enseignement, théorique comme pratique, pris en charge par des organismes publics et, le cas échéant, quelles en sont les perspectives de développement.



Réponse du Ministère de l'agriculture et de la pêche

publiée dans le JO Sénat du 06/07/2006 - page 1838

Un certificat de spécialisation agricole option « Conduite de la production oléicole, transformation et commercialisation » a été créé par un arrêté du 8 août 2005. Le référentiel de ce certificat de spécialisation concerne principalement le chef d'exploitation qui assure toutes les activités répertoriées, de la production des olives à la livraison des produits transformés. Les emplois de maître-moulinier, de confiseur et d'assistant du maître-moulinier sont également visés. Actuellement, ce certificat de spécialisation est mis en oeuvre au centre de formation professionnelle et de promotion agricoles d'Aix-Valabre. Il peut être mis en oeuvre dans d'autres établissements de formation disposant d'un terrain d'application et habilités par la direction régionale de l'agriculture et de la forêt.