Allez au contenu, Allez à la navigation

Déremboursement de médicaments aux anciens mineurs atteints de silicose

12e législature

Question écrite n° 23262 de M. Yves Coquelle (Pas-de-Calais - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 25/05/2006 - page 1428

M. Yves Coquelle attire l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur la décision gouvernementale de soustraire 152 médicaments de la liste des produits remboursables. Un certain nombre de ces médicaments déremboursés, comme Ambroxol, Fluimicil, Muxol et bien d'autres, s'avèrent indispensables pour permettre aux mineurs silicosés de vivre et, surtout, de respirer à peu près normalement. Ces mineurs ont passé de nombreuses années à l'abattage, dans des conditions de travail éprouvantes, au milieu de poussières toujours dangereuses, et bon nombre de ces mineurs aujourd'hui âgés sont atteints de silicose, maladie professionnelle évolutive particulièrement handicapante. Au-delà de la mauvaise nouvelle pour leurs finances, les anciens mineurs ont le sentiment d'être abandonnés ; ils n'estiment pas avoir plus de droits que les autres : ils désirent simplement vivre leurs années de retraite chèrement acquises dans un confort relatif, et cela malgré cette maladie contractée en fournissant les efforts nécessaires pour redresser la France. Il souhaiterait connaître les dispositions que compte prendre le Gouvernement pour que les mineurs silicosés puissent continuer à bénéficier des soins adaptés à leur état de santé et que les médicaments nécessaires pour leur permettre de respirer dans un confort relatif soient de nouveau remboursés.



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.