Allez au contenu, Allez à la navigation

Vente des tests de grossesse

12e législature

Question écrite n° 23443 de M. Dominique Leclerc (Indre-et-Loire - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 08/06/2006 - page 1589

M. Dominique Leclerc souhaite attirer l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur le mécontentement du Conseil national de l'ordre des pharmaciens quant à sa proposition de libéraliser la vente des tests de grossesse. La délivrance de ce produit doit selon ce dernier être accompagnée de conseils afin d'éviter des interprétations erronées des tests qui pourraient s'avérer préjudiciables à certaines femmes. Enfin, le conseil considère que seuls des professionnels de santé sont susceptibles de s'assurer de la meilleure fiabilité de ces produits. Partageant ce sentiment, il lui serait particulièrement reconnaissant de bien vouloir lui faire savoir s'il envisage de reconsidérer cette proposition qui ne permettrait pas d'assurer la plus grande sécurité en termes de santé publique



La question est caduque