Allez au contenu, Allez à la navigation

Mise en oeuvre du plan pour les arts et la culture à l'école dans l'académie de Limoges

12e législature

Question écrite n° 23704 de M. Michel Moreigne (Creuse - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 22/06/2006 - page 1694

M. Michel Moreigne attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur les classes à projet artistique et culturel (PAC). L'éducation artistique et culturelle est une composante à part entière de la formation des enfants et des jeunes. L'État y consacre d'importants moyens financiers et humains au travers des diverses composantes de cette éducation : enseignements artistiques obligatoires et optionnels, activités complémentaires conduites dans le cadre de la classe ou projets développés dans le cadre d'ateliers et d'actions au sein de l'école et des établissements, sans compter les sorties scolaires, les classes de découverte et les jumelages qui participent, le plus souvent, d'une démarche d'ouverture culturelle. Dans ces conditions, on ne peut évidemment pas réduire l'action de l'État aux classes à projet artistique et culturel qui concerneraient environ 3 % des élèves. Les moyens dont dispose l'académie de Limoges prennent en compte les caractéristiques sociales et territoriales des départements qui la composent, la politique de rationalisation et d'optimisation des moyens qu'elle conduit ayant pour objectif de maintenir une offre de formation la plus diversifiée possible, essentiellement en milieu rural. Il lui demande s'il lui est possible de faire le point sur les crédits consacrés en Limousin aux actions artistiques et culturelles, et notamment de faire un bilan de la mise en œuvre des projets artistiques et culturels (PAC) depuis 2003 dans le département de la Creuse.



La question est caduque