Allez au contenu, Allez à la navigation

Manque de remplaçants en Seine-Saint-Denis

12e législature

Question écrite n° 23967 de Mme Annie David (Isère - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 13/07/2006 - page 1898

Rappelle la question 21500

Mme Annie David rappelle à M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche les termes de sa question n°21500 posée le 02/02/2006 portant sur le manque de remplaçants en Seine-Saint-Denis.



Réponse du Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche

publiée dans le JO Sénat du 10/08/2006 - page 2126

Le remplacement des enseignants absents du premier degré a connu en Seine-Saint-Denis depuis l'année scolaire 2004-2005 des difficultés dues à l'accroissement du nombre des congés longs et principalement des congés de maternité. Face à cette situation, l'inspection académique a fait appel, à court terme, aux moyens de remplacement de la formation continue afin de doter les circonscriptions les plus touchées, dont la ville de Bagnolet. La création de vingt emplois de remplaçants supplémentaires et la réorganisation du dispositif de remplacement dans le département sont envisagées. Les recrutements opérés sur les listes complémentaires des concours de recrutement durant la présente année scolaire pour pourvoir les postes vacants permettront de mieux mobiliser le potentiel de remplacement en faveur de la couverture des absences des enseignants. Enfin, un tableau de bord permanent a été mis en place afin d'anticiper les difficultés et de répartir les moyens disponibles.