Allez au contenu, Allez à la navigation

Traitement de l'hémochromatose

12e législature

Question écrite n° 23980 de M. Jean-Claude Merceron (Vendée - UC-UDF)

publiée dans le JO Sénat du 20/07/2006 - page 1927

M. Jean-Claude Merceron appelle l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités sur les difficultés rencontrées par l'Etablissement français du sang, suite à la parution de la nouvelle tarification de classification commune des actes médicaux. Or il s'avère que les malades atteints par l'hémochromatose sont tenus de se faire des saignées thérapeutiques régulièrement. L'EFS s'est engagé auprès de la direction générale de la santé à réaliser des saignées tout en équilibrant ses activités associées dont font partie les saignées. Aussi, afin de permettre à l'EFS de continuer à effectuer ses activités de soins thérapeutiques (52 000 saignées) et d'équilibrer ses comptes, il lui demande quelles mesures il entend prendre pour que cet acte médical indispensable aux malades de l'hémochromatose soit correctement revalorisé, mais également pour envisager la mise en place d'un dépistage précoce de cette maladie classée dans les affections de longue durée, afin de prévenir des conséquences médicales encore plus graves et irréversibles.



La question est caduque