Allez au contenu, Allez à la navigation

Agressions de sapeurs-pompiers

12e législature

Question écrite n° 24114 de M. Louis Souvet (Doubs - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 27/07/2006 - page 1990

M. Louis Souvet attire l'attention de M. le ministre d'Etat, ministre de l'intérieur et de l'aménagement du territoire, sur les agressions, les guet-apens dont sont victimes les sapeurs-pompiers. Ces derniers, qui risquent leur vie au quotidien pour sauver leurs concitoyens, constituent l'un des symboles forts de la nation. S'attaquer à ce symbole, c'est non seulement vouloir provoquer des dégâts très importants, infliger les blessures, voire provoquer la mort des personnes (exemple : bombe artisanale jetée dans un véhicule d'intervention) mais aussi bafouer les lois de la République, ne pas adhérer à une nécessaire cohésion nationale. La clémence n'est plus de mise quand du fait du port d'un uniforme, les véhicules des employés de pompes funèbres sont eux aussi victimes de ces comportements asociaux. L'incarcération coûte encore de l'argent à la société. La déchéance immédiate de la nationalité française permettrait, dans le cas de faits similaires, une expulsion avec l'impossibilité définitive de retour dans l'Hexagone. Sont ainsi conjuguées une gestion optimale des deniers publics et le respect de la collectivité dans son ensemble. Il demande si les pouvoirs publics vont envisager la mise en place d'un tel dispositif, l'ensemble de la population étant favorable à cette mesure et à sa mise en oeuvre autant de fois que nécessaire.



La question est caduque