Allez au contenu, Allez à la navigation

Revalorisation de la pension de réversion

12e législature

Question écrite n° 24530 de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 28/09/2006 - page 2475

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de M. le ministre de la santé et des solidarités concernant une revendication des associations de retraités quant à une revalorisation du montant des pensions de réversion. En effet, les retraités estiment que les veufs et veuves subissent une injustice flagrante car ils ne touchent que 54 % de la retraite du défunt. Aujourd'hui, face à l'augmentation des prix et des charges, face à la baisse du pouvoir d'achat, ils estiment qu'il serait légitime de revaloriser le niveau des pensions de réversion. De plus, depuis le 1er juillet 2006, date de l'installation d'un interlocuteur unique, dans un but de simplification, les délais de traitement de la pension de réversion ont singulièrement été allongés, facteur supplémentaire aggravant la situation financière des retraités.
Elle lui demande, par conséquent, s'il envisage de remédier à l'injustice ressentie par les retraités en augmentant les revenus issus des pensions de réversion et également de consentir à verser, par avance, un montant minimum aux bénéficiaires qui attendent l'attribution de leur pension de réversion.



La question est caduque