Allez au contenu, Allez à la navigation

Difficultés à joindre France Télécom dans l'urgence

12e législature

Question écrite n° 24884 de M. Jean-Pierre Demerliat (Haute-Vienne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 19/10/2006 - page 2641

M. Jean-Pierre Demerliat appelle l'attention de M. le ministre délégué à l'industrie sur les difficultés à joindre France Télécom dans l'urgence pour signaler des coupures de lignes téléphoniques, notamment à la suite d'intempéries.

Le 3 octobre dernier, le département de la Haute-Vienne a essuyé deux forts coups de vent causant d'importants dégâts dans plus d'une centaine de communes. Des milliers de foyers ont ainsi été privés de téléphone.

De très nombreuses mairies ont tenté de contacter France Télécom pour signaler les coupures de lignes. Leurs appels aux numéros indiqués sont restés vains, les différents interlocuteurs qu'elles ont pu avoir (quand elles ont pu en avoir… -le plus souvent au bout d'un temps d'attente très long) leur faisant savoir qu'ils n'étaient pas en charge de ce problème.

Face à cette situation les mairies se sont donc tournées vers les services de la protection civile de la préfecture de Limoges, lesquels ont été en mesure de prévenir France Télécom.

Contrairement à EDF/GDF, France Télécom ne dispose pas d'un numéro de téléphone d'urgence pour signaler d'éventuelles coupures de lignes. Il souhaiterait donc savoir si la création d'un tel numéro est envisageable.



La question est caduque