Allez au contenu, Allez à la navigation

Missions du Crédit agricole

12e législature

Question écrite n° 24932 de M. Robert Tropeano (Hérault - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 19/10/2006 - page 2638

M. Robert Tropeano attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur les missions du Crédit agricole. En effet, il est légitime de s'interroger sur l'évolution de cette structure et de ses activités. Alors qu'il était initialement appelé Crédit agricole mutuel, on peut s'interroger sur ce qu'il reste de la notion de mutualisme dans cet organisme. Cet établissement tenait, il y a quelque temps encore, une place importante dans le monde rural et agricole. Or il semble aujourd'hui qu'il privilégie l'aspect purement commercial, bancaire au détriment de la qualité des relations humaines. Il en est hélas, du Crédit agricole comme des services publics en milieu rural. On peut, dès lors, se demander quelles sont désormais les missions spécifiques de cette banque à l'égard des populations agricoles, puisqu'elle préfère se tourner vers une autre clientèle au lieu de favoriser la mise en place d'un plan dynamique de restructuration et de soutien, notamment en faveur des jeunes agriculteurs. Cet organisme a donc un rôle important à jouer à l'égard de ces territoires, et pour ce faire, il est urgent et nécessaire de repenser et de recentrer ses missions en vue de favoriser un réel partenariat avec le monde rural. Aussi il lui demande quelles mesures il entend prendre pour inciter le Crédit agricole à renouer avec la notion de mutualisme.



La question est caduque