Allez au contenu, Allez à la navigation

Attitude de la France vis-à-vis du pouvoir russe

12e législature

Question écrite n° 25026 de M. Jean-Marc Pastor (Tarn - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 26/10/2006 - page 2680

M. Jean-Marc Pastor attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur l'état inquiétant du régime politique russe pour lequel autoritarisme, xénophobie, violences et impunité paraissent la règle. Le drame de la Tchétchénie aux mains d'un homme dévoué à la Russie et le récent assassinat d'une journaliste indépendante ne font que renforcer le sentiment que toutes les exactions sont possibles envers celles et ceux qui ne rentreraient pas dans la ligne officielle russe ou qui gêneraient le pouvoir de ce pays. Face à cela, les autorités de notre pays ne doivent pas fermer les yeux. Au nom de la démocratie et des droits de l'homme qui fondent la République française, elles ne peuvent continuer de manifester les marques d'honneur les plus grandes envers les personnes incarnant le pouvoir russe quand ces dernières nient qu'il y ait le moindre problème relatif aux droits de l'homme affectant l'Etat russe et quand les hommes et les femmes qui recensent les crimes perpétrés et les témoignages afin de révéler la vérité disparaissent les uns après les autres. En conséquence, il lui demande ce qu'il entend faire pour que la France se distancie d'un gouvernement qui laisse s'exprimer l'intolérance, la violence et le non-respect du droit.



La question est caduque