Allez au contenu, Allez à la navigation

Evaluation de l'action Suez

12e législature

Question écrite n° 25158 de M. François Vendasi (Haute-Corse - RDSE)

publiée dans le JO Sénat du 09/11/2006 - page 2793

M. François Vendasi attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur le montant de l'évaluation de l'action Suez qui, selon certains actionnaires, serait minoré.

Alors que la majorité des sénateurs vient d'adopter le projet de loi relatif à l'énergie et à la privatisation de Gaz de France, il conserve ses craintes quant aux conséquences sociales, environnementales et financières de l'adoption de ce texte.

Demain qui répondra aux nombreux habitants de la Haute-Corse et singulièrement de la ville préfecture, lesquels subiront à nouveau des ruptures techniques d'alimentation en gaz, comme ce fut le cas l'été passé si, comme on peut le craindre, la notion de rentabilité prend le pas sur celle de service public ?

Dans le même temps, neuf des plus grands actionnaires institutionnels de Suez ont écrit au conseil d'administration de Suez pour dénoncer la sous-évaluation de l'action Suez à 32 euros contre 39 euros pour les analystes indépendants.

Cet écart, d'environ 10 milliards d'euros devra être versé pour obtenir l'accord des actionnaires à l'opération envisagée.

Pour toutes ces raisons, il lui demande si cette somme de 10 milliards d'euros sera supportée par le contribuable.



La question est caduque