Allez au contenu, Allez à la navigation

Communauté française de Lausanne

12e législature

Question écrite n° 25642 de M. Robert del Picchia (Français établis hors de France - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 14/12/2006 - page 3081

M. Robert Del Picchia attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la communauté française de Lausanne et du canton de Vaud. La rationalisation du réseau consulaire a conduit à la suppression de la Chancellerie détachée et au regroupement des activités consulaires au consulat général de France à Genève. Désormais, des permanences sont assurées deux fois par mois à Lausanne par un agent du consulat général de France à Genève mais elles sont réservées, précise le site Internet du consulat général, « uniquement aux personnes qui ont des difficultés pour se déplacer à Genève et qui auront pris rendez-vous auparavant ». Il faut souligner que l'émoi suscité par la stratégie de modernisation du réseau consulaire est toujours perceptible chez nos compatriotes résidant en Suisse comme en témoignent le comité de la colonie française Vaud-Valais et les élus à l'AFE. Il lui demande si une évaluation des répercussions de la suppression de la Chancellerie détachée de Lausanne auprès de la communauté française a été réalisée et si la décision de nommer un consul honoraire a été arrêtée.



La question est caduque