Allez au contenu, Allez à la navigation

Vente du centre Kléber

12e législature

Question écrite n° 25643 de M. Robert del Picchia (Français établis hors de France - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 14/12/2006 - page 3081

M. Robert Del Picchia attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la vente de l'hotel Majestic. Ce bâtiment, qui fut le siège du commandement militaire supérieur allemand en France pendant l'Occupation, a été attribué au ministère des affaires étrangères à la Libération. Son prix est estimé à environ 500 millions d'euros, ce qui en fera l'une des plus grosses ventes du programme de cession immobilière de l'État en 2007. Le ministère des affaires étrangères récupérera 85% du montant et 15% seront affecté au désendettement. Or, cet hôtel abrite le Centre des conférences internationales, dit Centre Kléber, où se tiennent notamment les réunions de l'Assemblée des Français de l'étranger. En effet, les deux sessions plénières de septembre et de mars sont l'occasion de la venue à Paris de tous les conseillers élus par les Français établis hors de France, soit 155 personnes. Il lui demande si le Sénat, la « Maison des Français de l'étranger » abritera comme par le passé les réunions des élus d'outre frontière.



Réponse du Ministère des affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 01/03/2007 - page 451

Si la vente de l'immeuble Kléber est bien prévue (France Domaine doit lancer l'appel d'offres début février 2007), elle reste conditionnée par la possibilité de regrouper les services parisiens actuellement installés hors de l'immeuble du Quai d'Orsay sur un nouveau site. Des négociations très avancées sont en cours pour acquérir un site parmi plusieurs possibilités. Si les négociations aboutissent, ce nouveau site (encore en travaux) disposera des espaces suffisants pour accueillir en particulier les 155 personnes mentionnées, en 2009. D'ici là, les services concernés du ministère continueront à occuper l'immeuble Kléber et le Centre de conférences.