Allez au contenu, Allez à la navigation

Enseignement privé sous contrat

12e législature

Question écrite n° 25753 de Mme Patricia Schillinger (Haut-Rhin - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 21/12/2006 - page 3140

Mme Patricia Schillinger attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche sur l'avenir de l'enseignement privé sous contrat au sein du système éducatif français. En effet, le nombre de suppression d'emplois semble aller à l'encontre des besoins, des réalités et des résultats du secteur privé. Il est inexact de penser que les variations de l'enseignement privé suivent les tendances observées dans l'enseignement public. Alors que l'enseignement public du second degré va connaître une baisse des élèves à la rentrée 2007/2008, les effectifs de l'enseignement privé sont globalement stables et même en légère croissance.
Aussi, elle demande au Gouvernement s'il compte concéder un effort budgétaire en faveur de l'enseignement privé du premier et second degré, qui milite en faveur de la diversité des besoins éducatifs et pour lequel l'investissement et l'engagement des enseignants dans la prise en charge des élèves sont aussi estimables que dans l'enseignement public.



La question est caduque