Allez au contenu, Allez à la navigation

Abandon scolaire

13e législature

Question écrite n° 21843 de M. Christian Cambon (Val-de-Marne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 19/01/2012 - page 149

M. Christian Cambon attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur le décrochage à l'école. L'abandon scolaire n'est pas un phénomène récent mais il devient un véritable problème social en cette période de crise. Indicateur de la qualité et de l'efficacité du système scolaire en France, le décrochage scolaire touche dans le Val-de-Marne 5 533 élèves fin 2011. Malgré la création d'un microlycée à Vitry en 2008 accueillant 90 jeunes déscolarisés et deux écoles de la deuxième chance, le décrochage scolaire comme l'absentéisme sont de véritables fléaux. En France, chaque année voit son lot de professeurs sortir de l'institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) sans affection fixe. Avec plusieurs milliers d'enseignants qui finissent par faire autre chose qu'enseigner, et un nombre considérable d'élèves en décrochage scolaire qui nécessitent un suivi personnel, il l'interroge sur les détails de la politique gouvernementale en matière de lutte contre l'abandon scolaire.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque