Allez au contenu, Allez à la navigation

Pour la réévaluation du taux du livret A

13e législature

Question écrite n° 22119 de M. Claude Bérit-Débat (Dordogne - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 02/02/2012 - page 263

M. Claude Bérit-Débat attire l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de l'industrie sur la stagnation du taux du livret A décidée récemment par l'exécutif.
Alors que ce livret est le produit financier le plus largement utilisé par les Français car il est l'un des plus sécurisés, et donc qu'il s'adresse aux classes moyennes de notre pays, le Gouvernement vient de décider de maintenir inchangé son taux à 2,25 % et donc de ne suivre ni le taux de l'inflation ni les revalorisations annuelles prévues par la loi.
Le Gouvernement prend appui sur l'avis du gouverneur de la Banque de France qui estime qu'il ne faut pas augmenter le taux du livret précité aujourd'hui pour le rabaisser demain car il estime que l'inflation diminuera.
Or, cette estimation apparaît aujourd'hui aléatoire. En effet, malgré la faiblesse de la croissance, les prix à la consommation continuent de croître. La hausse de la TVA de 5,5 % à 7 %, l'augmentation du prix du gaz, de l'électricité, le projet de la TVA sociale, s'il est adopté, joueront également dans ce sens.
Aussi, il demande au Gouvernement de revenir sur sa décision et de faire évoluer à 2,75 % le taux du livret A.

Transmise au Ministère de l'économie et des finances



La question est caduque