Allez au contenu, Allez à la navigation

Prix des carburants et inquiétudes

13e législature

Question écrite n° 22216 de M. Marcel Rainaud (Aude - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 02/02/2012 - page 272

M. Marcel Rainaud attire l'attention de M. le ministre chargé des transports sur les prix des carburants en France.
Les dépenses liées au prix des carburants n'ont de cesse d'augmenter, le prix au litre atteint des sommes astronomiques.
D'après les sources ministérielles, le litre de gasoil et celui de super sans plomb 95 ont coûté respectivement 16 % et 11 % de plus qu'en 2010. Dans le même temps, les groupes pétroliers et détaillants voient leurs profits croître, puisqu'ils approcheraient 12 milliards d'euros en 2011.

Ces hausses de prix ont des conséquences majeures pour les ménages. Des études montrent que les biocarburants sont consommés plus vite, ramenant plus vite l'automobiliste à la pompe. Des annonces ont été faites, chèque carburant, crédit d'impôt, or, aujourd'hui, les carburants sont toujours au même prix. Les ménages sont toujours en difficulté, rationnalisent leurs déplacements ou s'en privent totalement.
Il souhaite connaître les mesures que le Gouvernement entend prendre pour faire baisser le prix des carburants et revenir à une situation « normale ».

Transmise au Ministère de l'économie et des finances



La question est caduque