Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des réfugiés ayant fui la Libye dans les camps de réfugiés en Tunisie et en Égypte

13e législature

Question écrite n° 22525 de M. Michel Teston (Ardèche - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 23/02/2012 - page 464

M. Michel Teston appelle l'attention de M. le ministre d'État, ministre des affaires étrangères et européennes, sur la question des réfugiés ayant fui la Libye depuis le mois de mars et se trouvant désormais dans les camps de réfugiés en Tunisie et en Égypte.

Plusieurs milliers de personnes, en majorité des Somaliens, des Érythréens, des Soudanais et des Ivoiriens, y sont actuellement accueillies dans des conditions de vie difficiles. Dans un esprit de solidarité à l'égard de ces réfugiés mais aussi envers l'Égypte et la Tunisie qui assument leur prise en charge, le Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) œuvre pour la mise en place de programmes de réinstallation.
Les États-Unis, la Norvège ou encore l'Australie ont répondu de façon positive aux demandes internationales, en accueillant plusieurs centaines de ces réfugiés.

Face à cette situation d'urgence humanitaire, il souhaite connaître les actions entreprises par le Gouvernement français, tant au niveau national que communautaire, afin de parvenir à trouver une solution satisfaisante pour tous ces réfugiés.

Transmise au Ministère des affaires étrangères



La question est caduque