Allez au contenu, Allez à la navigation

Précarité des postes d'emploi vie scolaire

13e législature

Question écrite n° 22804 de M. Maurice Antiste (Martinique - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 01/03/2012 - page 555

M. Maurice Antiste attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et de la vie associative sur la situation précaire que connaissent les personnes occupant les postes d'emploi vie scolaire (EVS).

Ce sont des postes dans les écoles, les collèges et les lycées qui permettent de répondre efficacement aux besoins de l'établissement (aide aux élèves handicapés ; aide à l'accueil, à la surveillance et à l'encadrement des élèves ; participation à l'encadrement des sorties scolaires ; aide à l'animation des activités culturelles, artistiques ou sportives ; aide à l'utilisation des nouvelles technologies).

Apportant également une aide administrative conséquente au sein de la direction de l'école, les EVS font partie intégrante de l'établissement, et sont connus autant des enfants que des parents.

Aussi, le non-renouvellement de ces contrats dans l'éducation nationale est et sera, dans certains cas, fortement préjudiciable d'une part pour la bonne marche logistique de l'établissement, et d'autre part du fait que ces personnes se retrouveront dans une grande incertitude professionnelle.

En conséquence, il lui demande les mesures envisagées par le Gouvernement en faveur des emplois vie scolaire.

Transmise au Ministère de l'éducation nationale



La question est caduque