Allez au contenu, Allez à la navigation

Inquiétudes exprimées par les personnes souffrant d'affections de longue durée

13e législature

Question écrite n° 23801 de M. Jean-Claude Leroy (Pas-de-Calais - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 28/06/2012 - page 1393

M. Jean-Claude Leroy attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les inquiétudes exprimées par les personnes souffrant d'affections de longue durée (ALD).
Celles-ci sont en effet soumises à la participation forfaitaire, aux franchises médicales et au déremboursement de certains médicaments. La participation forfaitaire et les franchises médicales sont certes plafonnées à 50 euros. Mais ces personnes, atteintes de pathologies graves, s'inquiètent des charges financières toujours plus lourdes auxquelles elles sont confrontées et qui peuvent les placer dans des situations pécuniaires difficiles.
Aussi, il lui demande de bien vouloir lui indiquer les mesures qu'elle compte prendre pour améliorer la situation de ces personnes souffrant d'affections de longue durée et les rassurer quant à la prise en charge de leurs pathologies.

Transmise au Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes



La question est caduque