Allez au contenu, Allez à la navigation

L'isolement en France

14e législature

Question écrite n° 00304 de M. Alain Fouché (Vienne - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 12/07/2012 - page 1515

M. Alain Fouché attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la question de l'isolement en France. En effet, déclarée grande cause nationale par l'ancien Premier ministre pour l'année 2011, il s'avère qu'aujourd'hui encore 30 % des Français déclarent souffrir d'isolement, phénomène qui touche les personnes âgées mais également les 25-39 ans, chiffre d'ailleurs plus important dans les grandes villes que dans les autres zones urbaines. Ce label de grande cause nationale a permis aux associations de diffuser gratuitement des campagnes d'information radiophonique et télévisuelle.

Par conséquent, il demande au Gouvernement des informations sur le bilan des mesures prises concernant les familles isolées ainsi que les projets qu'il compte mettre en œuvre prochainement.



Réponse du Ministère des affaires sociales et de la santé

publiée dans le JO Sénat du 20/12/2012 - page 2964

La lutte contre la solitude a été déclarée en 2011 « Grande cause nationale » : label décerné depuis 1977 chaque année à un organisme ou un collectif d'associations pour sensibiliser et mobiliser l'opinion publique sur une cause d'intérêt public. Le collectif « Pas de solitude dans une France fraternelle » rassemblant 26 associations françaises, par cette reconnaissance, a ainsi pu donner une visibilité institutionnelle et médiatique à la lutte contre la solitude qui touche des millions de personnes en France, aussi bien les personnes âgées que les jeunes. Le collectif labellisé a fait diffuser gratuitement des messages de sensibilisation sur les télévisions (France Télévision) et radios publiques (Radio France). Des appels à la générosité publique ont également été lancés dans ce cadre pour le financement d'actions de terrain. Des campagnes de sensibilisation ont par ailleurs été menées sur tout le territoire. Au-delà des actions réalisées dans le cadre de la « Grande cause nationale 2011 », la lutte contre l'isolement constitue une priorité pour les associations de solidarité, les collectivités territoriales et les pouvoirs publics. L'écoute téléphonique assurée notamment par SOS Amitié, la Croix-Rouge-Française, le service national d'accueil téléphonique pour l'enfance en danger, constitue un dispositif de soutien clé, y compris en termes de prévention du suicide. Les « points écoute jeunes », les « maisons des adolescents » et les « réseaux d'écoute, d'appui et d'accompagnement des parents », financés par les pouvoirs publics, contribuent par ailleurs à lutter plus spécifiquement contre l'isolement des jeunes et de leurs parents. Au-delà, le Gouvernement agit pour remettre la solidarité au cœur des politiques publiques et met en œuvre une nouvelle approche des questions de pauvreté et d'exclusion dans notre pays. Ainsi, une conférence nationale de lutte contre la pauvreté et l'exclusion se tiendra les 10 et 11 décembre 2012 et permettra de dégager les objectifs dans ce domaine pour les prochaines années, ainsi que des mesures à mettre en œuvre pour y parvenir.