Allez au contenu, Allez à la navigation

Remboursement des soins dentaires

14e législature

Question écrite n° 00857 de M. Michel Le Scouarnec (Morbihan - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 19/07/2012 - page 1608

M. Michel Le Scouarnec attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur les remboursements des soins dentaires.
Les tarifs des soins dentaires font partie des plus chers à l'acte et des moins bien remboursés par la sécurité sociale.
Face à ce constat, nombre de nos concitoyens renonceraient à des soins principalement pour des raisons financières. 42 % selon une récente enquête de l'agence régionale de santé (ARS) d'Île-de-France.
L'enquête rappelle le coût moyen d'un implant dentaire estimé à 2 000 euros et l'exemple d'une personne âgée de 50 ans avec cinq dents abîmées. Si elle souhaite tout refaire cela lui reviendrait à 5 000 euros en moyenne, une somme importante pour les ménages les moins favorisés, qui bien souvent ne peuvent s'offrir les garanties d'une mutuelle complémentaire.
Pourtant les soins dentaires ne sont pas des actes de complaisance ou d'esthétique.
L'enquête de l'ARS d'Île-de-France souligne également le faible remboursement des soins de base par la sécurité sociale qui n'a pas augmenté sa participation depuis 50 ans. Les dentistes répercuteraient ces soins de base peu rémunérés en facturant plus cher les couronnes et les implants.
C'est pourquoi, en lui rappelant la nécessité d'un accès égal aux soins de santé, il lui demande les mesures envisagées pour améliorer le remboursement des soins dentaires.

Transmise au Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes



La question est caduque