Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation des populations Touaregs du nord du Mali

14e législature

Question écrite n° 02008 de M. Yannick Vaugrenard (Loire-Atlantique - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 20/09/2012 - page 2014

M. Yannick Vaugrenard attire l'attention de M. le ministre des affaires étrangères sur la situation des populations Touaregs vivant au Mali depuis la rébellion de janvier 2012.
En effet, la situation dans le nord du pays est particulièrement préoccupante pour les populations civiles qui sont coupées de toute aide humanitaire depuis le mois de janvier 2012. Les troupeaux ont beaucoup souffert du manque de pâturage, ce qui réduit d'autant les stocks de nourriture pour ces populations. Le climat de guerre qui perdure dans la région depuis plusieurs mois rend une intervention, que ce soit de la part des associations humanitaires qui travaillent habituellement sur place ou du gouvernement français, absolument indispensable.
C'est pourquoi il lui demande de bien vouloir examiner ce dossier avec la plus grande attention, en particulier pour l'octroi, via les associations humanitaires françaises ou directement, d'une aide d'urgence à ces populations Touaregs du nord du Mali et de lui en préciser les modalités de déploiement.



Réponse du Ministère des affaires étrangères

publiée dans le JO Sénat du 01/11/2012 - page 2463

La France est très préoccupée par la situation humanitaire qui règne au Nord Mali et les atteintes aux droits humains perpétrées par des groupes terroristes. Le Gouvernement est particulièrement mobilisé pour que la crise humanitaire, sécuritaire et politique qui déchire le Mali soit résolue. La France entend poursuivre son action stabilisatrice tant sur le plan politique que sur le plan humanitaire. Plus de 18 M€ d'aide humanitaire ont été consacrés au Sahel sur les cinq premiers mois de l'année. 7,45 M€ additionnels ont été débloqués, en juin, dans le cadre de la seconde tranche d'aide alimentaire, ce qui porte notre aide au Sahel à plus de 26 M€ pour l'année en cours. L'aide française bénéficie aux déplacés et réfugiés maliens et permet de lutter contre l'insécurité alimentaire qui sévit dans la région. Enfin, la France n'a pas mis fin à son aide humanitaire au Mali. Elle a suspendu sa coopération avec l'État malien dans l'attente de l'élaboration d'une feuille de route mais continue à mettre en œuvre les projets qui profitent directement aux populations locales. La France soutient les organisations humanitaires qui agissent pour soulager les souffrances des populations maliennes éprouvées au nord du pays. Son objectif doit être un rétablissement de l'autorité de l'État malien sur tout son territoire, la lutte contre le terrorisme et une prise en compte des besoins humanitaires et des attentes économiques et sociales manifestées par les populations vivant au nord du Mali.