Allez au contenu, Allez à la navigation

Travaux de rénovation de la cathédrale Saint-Jean Baptiste à Perpignan

14e législature

Question écrite n° 02504 de M. François Calvet (Pyrénées-Orientales - UMP)

publiée dans le JO Sénat du 18/10/2012 - page 2270

M. François Calvet appelle l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la poursuite des travaux de rénovation de la cathédrale Saint-Jean Baptiste à Perpignan et plus précisément sur la restauration des volets d'orgue datés de 1504.

En effet, après plusieurs années de travaux réalisés à l'intérieur de la cathédrale Saint-Jean Baptiste, 200 000 euros de crédits de l'État ont été spécialement débloqués en 2010 afin de faire procéder à la restauration des volets d'orgue.
Actuellement installés dans la première chapelle de la cathédrale dite de la porte de Bethléem, les volets d'orgue, dont les revers n'ont pas été vus depuis leur installation en 1843, doivent être restaurés afin de découvrir l'état de conservation de cette face peinte et permettre également leur remise en place initiale.

Aussi, à ce jour, et malgré les crédits alloués, les travaux de restauration n'ont toujours pas débuté.

Il lui demande donc de lui faire connaître à quelle période la poursuite des travaux de rénovation budgétés aura lieu.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 07/03/2013 - page 786

La restauration des volets d'orgue de la cathédrale Saint-Jean Baptiste de Perpignan constitue l'une des phases des nombreuses opérations de restauration concernant ce monument dans son ensemble engagées, depuis 2010, par la direction régionale des affaires culturelles de Languedoc-Roussillon. L'intervention particulière sur les volets de l'orgue s'avère délicate, en raison de la dimension des panneaux qui présentent une hauteur de plus de douze mètres et de la fragilité de leur châssis d'origine, datant de 1504, qui doit être conservé. Une étude vient d'être commandée afin de déterminer les mesures à prendre pour éviter toute déformation du châssis lors du déplacement des volets. Une fois qu'auront été connus les résultats de l'étude, la restauration pourra débuter, probablement dans le courant de l'année.