Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation du théâtre Paris-Villette à Paris dans le 19e arrondissement

14e législature

Question écrite n° 02998 de M. Pierre Laurent (Paris - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 08/11/2012 - page 2514

M. Pierre Laurent attire l'attention de Mme la ministre de la culture et de la communication sur la situation du théâtre Paris-Villette à Paris dans le 19e arrondissement.
La ville de Paris n'a pas, à ce jour, renouvelé sa subvention, qui conditionne la poursuite de l'activité du théâtre. Par conséquent ce lieu est menacé d'une liquidation judiciaire. Le tribunal de commerce doit statuer à ce sujet le 8 novembre, et par là-même sur le sort des 10 salariés permanents et des dizaines d'artistes et techniciens qui étaient programmés dans les semaines et mois à venir.
Il convient de souligner que l'État est le propriétaire des murs et que le théâtre de la Villette est en convention avec l'établissement public du parc et de la grande halle de la Villette, lui-même sous la tutelle de l'État. L'État ne peut donc rester indifférent face à cette situation, alors qu'il doit lancer une concertation en vue d'une loi d'orientation pour le spectacle vivant qui définirait notamment l'articulation des interventions financières entre l'État et les collectivités dans la culture.
L'intersyndicale (CGT Spectacle – FASAP FO et le SYNDEAC) demande expressément la poursuite et le respect des contrats de travail du personnel du théâtre Paris Villette ainsi que le maintien de la programmation 2012-2013 du théâtre par des décisions concrètes et publiques urgentes.
Elle réaffirme son exigence de la pérennité d'un théâtre de création par le renouvellement de la convention avec l'établissement public du parc et de la grande halle de la Villette et la mise en place d'une concertation associant la ville, la région et l'État. À cet effet, les représentants des personnels demandent à être reçus par les parties concernées, dont l'État.
Il lui demande ce qu'elle compte faire face à ces exigences.



Réponse du Ministère de la culture et de la communication

publiée dans le JO Sénat du 24/01/2013 - page 270

L'histoire du théâtre Paris-Villette est liée à la décision de la ville de Paris, en 1985, de transformer alors son théâtre d'arrondissement et d'y installer un projet ouvert à la création contemporaine et à l'émergence de nouveaux talents, auteurs et metteurs en scène. L'Établissement public du parc de la Villette a dès l'origine contribué à ce projet, porté par la ville de Paris, en mettant le bâtiment, propriété de l'État, à disposition de la ville. Le ministère de la culture et de la communication constate avec regret aujourd'hui que la ville de Paris et la direction du théâtre Paris-Villette n'ont pas réussi à trouver un terrain d'entente qui permette la survie économique du projet et en prend acte. Il ne peut être question pour l'État d'ouvrir un nouveau théâtre à Paris ou d'en supporter le fonctionnement, ni d'entrer dans le financement d'un théâtre municipal. Mais la permanence d'un théâtre à la Porte de Pantin reste évidemment pour le ministère de la culture et de la communication un élément essentiel et intrinsèque du projet culturel du Parc de la Villette. Le ministère réfléchit avec la Ville aux différentes hypothèses qui permettront de maintenir la présence du théâtre à la Villette et souhaite qu'une décision de principe puisse être arrêtée, afin de permettre au théâtre de reprendre son activité à la Villette le plus rapidement possible.