Allez au contenu, Allez à la navigation

Situation de l'hôpital Trousseau à Paris dans le 12e arrondissement

14e législature

Question écrite n° 03409 de M. Pierre Laurent (Paris - CRC)

publiée dans le JO Sénat du 06/12/2012 - page 2788

M. Pierre Laurent attire l'attention de Mme la ministre des affaires sociales et de la santé sur la situation de l'hôpital Trousseau à Paris dans le 12e arrondissement.
En février 2012 la direction du groupe hospitalier a fermé la maternité de l'hôpital St-Antoine qui avait une activité de 2 500 naissances par an. Cette fermeture a engendré le transfert de 1 300 accouchements vers la maternité de l'hôpital Trousseau, qui avait déjà une activité de 2 500 naissances par an. L'objectif à atteindre était de 4 000 accouchements par an. 500 accouchements devaient être transférés à la maternité de Tenon, ce qui n'est pas encore le cas. Nonobstant la direction du groupe hospitalier a d'ores et déjà supprimé 45 emplois lors de ce transfert.
Cette réorganisation a de lourdes et dommageables conséquences pour la prise en charge des femmes à l'accueil des urgences, à la salle des naissances et dans le service gynéco-obstétrique.
Pour toutes ces raisons les personnels de la maternité réclament des moyens humains, du matériel et une organisation du travail en cohérence avec leur décret de compétence.
Ils ont également lancé une pétition en ce sens qui rencontre un large assentiment.
Il lui demande ce qu'elle compte faire face à l'ensemble des points soulevés.

Transmise au Ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes



La question est caduque