Allez au contenu, Allez à la navigation

Taux de récupération des médicaments non utilisés

14e législature

Question écrite n° 19846 de M. Jean-Vincent Placé (Essonne - Écologiste)

publiée dans le JO Sénat du 04/02/2016 - page 390

M. Jean-Vincent Placé attire l'attention de Mme la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie sur le taux de récupération par le biais de l'association Cyclamed des médicaments non utilisés, taux qui s'est élevé en 2014 à 63 % du gisement de ces médicaments au sein des foyers.
Ce pourcentage, qui plus est en progression, témoigne d'une campagne fructueuse visant notamment à responsabiliser les citoyens. Il convient à cet égard de le saluer.
Toutefois, un nombre encore trop important de ces médicaments non utilisés n'est pas rapporté en pharmacie. Parmi ceux-ci, l'on peut considérer qu'un nombre non négligeable est jeté aux ordures ou au tout-à-l'égoût. Or, les principes actifs de nombreux médicaments présentent un risque environnemental et sanitaire certain.
Aussi, il souhaite savoir quelle stratégie elle compte encourager pour améliorer encore ce taux de récupération des médicaments non utilisés.

Transmise au Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, chargé des relations internationales sur le climat



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.