Allez au contenu, Allez à la navigation

Interdiction du « burkini » dans les piscines municipales

15e législature

Question écrite n° 07151 de M. Stéphane Ravier (Bouches-du-Rhône - NI)

publiée dans le JO Sénat du 11/10/2018 - page 5114

M. Stéphane Ravier attire l'attention de Mme la secrétaire d'État, auprès du Premier ministre, chargée de l'égalité entre les femmes et les hommes sur l'autorisation du port du « burkini » dans les piscines municipales.
Cette tenue islamiste vise à couvrir l'intégralité du corps des femmes lors d'activités aquatiques. Il rappelle qu'outre un signe ostentatoire évident, le port de ce vêtement constitue une provocation des islamistes et leur permet de marquer à la fois leur territoire, leur différence et leur hostilité aux mœurs et coutumes françaises.
Il précise que le conseil municipal de Rennes, sous le fallacieux prétexte d'une évolution des modes, a autorisé le port de cette tenue dans ses piscines municipales. Il s'agit d'un recul de plus pour la République et pour la France.
En conclusion, il demande au Gouvernement s'il compte interdire cette tenue dans tous les lieux publics ou s'il laissera l'islamisme se propager sur notre territoire.

Transmise au Ministère de l'intérieur



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.