Allez au contenu, Allez à la navigation

Suicides au sein de la police nationale

15e législature

Question écrite n° 17202 de M. Roger Karoutchi (Hauts-de-Seine - Les Républicains)

publiée dans le JO Sénat du 09/07/2020 - page 3141

M. Roger Karoutchi interroge M. le ministre de l'intérieur sur son action pour lutter contre les suicides au sein de la police nationale. Le 29 juin 2020, deux policiers se sont donné la mort, portant à 19 le nombre de suicides dans la police depuis le début de l'année 2020. Selon les chiffres fournis par la police nationale, 59 policiers se sont suicidés en 2019, soit 60 % de plus qu'en 2018. En juin 2018, le rapport de la commission d'enquête sénatoriale sur l'état des forces de sécurité intérieure alertait déjà sur le taux de suicide anormalement élevé au sein des forces de l'ordre. Alors que les menaces, les intimidations et les agressions contre les policiers sont en constante augmentation, il est indispensable de renforcer le dispositif de prévention contre les suicides au sein de la police. La cellule d'écoute, mise en place en 1996, semble inadaptée face à la réalité du terrain. Celle-ci n'aurait reçu qu'environ 300 appels entre le 28 septembre et le 31 décembre 2019, contre 6 000 sollicitations pour la plateforme alternative gérée par l'association SOS policiers en détresse. Il lui demande donc s'il compte mettre en place de nouvelles mesures pour lutter contre ce phénomène.

Transmise au Ministère de l'intérieur



En attente de réponse du Ministère de l'intérieur.