Allez au contenu, Allez à la navigation

Revendications de l'organisation du personnel de la restauration en événementiel

15e législature

Question écrite n° 17307 de Mme Françoise Cartron (Gironde - LaREM)

publiée dans le JO Sénat du 16/07/2020 - page 3243

Mme Françoise Cartron appelle l'attention de M. le ministre de l'économie, des finances et de la relance sur l'accompagnement des métiers dits de l'événementiel.
L'organisation du personnel de la restauration en événementiel, appelée OPRE, est une association loi 1901 regroupant les maîtres d'hôtel et les chefs de cuisine en « extra » (qui sont aussi appelés contrat à durée déterminée - CDD) travaillant pour des traiteurs du secteur de l'événementiel.
Elle a été créée pour répondre aux conséquences de la crise sanitaire du Covid-19 sur leur emploi.
Leur rôle dans ce secteur est très important.
En effet, c'est grâce à eux que les grands évènements publics et privés bénéficient d'une restauration de haute qualité.
Cependant, du fait de la crise sociale et économique engendrée par la pandémie mondiale actuelle, les employés de ce secteur se retrouvent diminués de leurs droits sociaux, leurs droits pôle emploi étant épuisés.
Ils redoutent pour beaucoup de passer au revenu de solidarité active (RSA) ou en allocation de solidarité spécifique (ASS) suite à l'arrêt de leur activité pendant le confinement.
Aussi, les membres de l'OPRE demandent une aide en trois étapes.
Premièrement, ils veulent l'arrêt du décompte de leurs indemnités journalières consommées depuis le début du confinement jusqu'à une reprise normale de leur activité événementielle.
Ensuite, ils souhaiteraient une révision de leur statut et la classification de leur secteur d'activité.
Enfin, ils appellent à une annulation de la réforme chômage les concernant, à partir du 1er septembre 2020.
Une tribune rassemblant plusieurs acteurs girondins de l'évènementiel cosignataires a été diffusée à la fin du mois de juin 2020 en soutien à ces revendications.
Elle demande au Gouvernement de bien vouloir lui faire part de ses intentions en la matière.

Transmise au Ministère du travail, de l'emploi et de l'insertion



La question a été retirée pour cause de fin de mandat.