Allez au contenu, Allez à la navigation

Réglementation des stages de survie

15e législature

Question orale n° 1286S de M. Yannick Vaugrenard (Loire-Atlantique - SOCR)

publiée dans le JO Sénat du 01/10/2020 - page 4391

M. Yannick Vaugrenard attire l'attention de M. le ministre de l'éducation nationale, de la jeunesse et des sports sur l'absence de réglementation des stages de survie. En effet, aucune disposition législative ou réglementaire ne fixe un cadre juridique spécifique aux stages dits « de survie », qui ne sont pas structurés au niveau de la qualité et de la pédagogie. À l'été 2020, lors d'un stage dans le Morbihan, un jeune homme de 26 ans est mort après avoir ingéré une plante toxique. Ce drame démontre les dangers de ces pratiques lorsque l'encadrement de tels stages est défaillant. Certains organismes, comme la « survival academy » ou le « centre d'études et d'enseignement des techniques de survie » (CEETS), ont créé des processus de formation pouvant aller jusqu'à trois années d'études. Ces cursus permettent d'encadrer de manière sereine les stages de survie. Aussi, il lui demande de mettre en place une obligation de formation pour diriger ce type de stage, et la création d'une fédération nationale afin que l'ensemble de cette profession se structure autour de bonnes pratiques.



La question a été retirée